Bachelor Stylisme Modélisme

/sites/default/files/styles/course_page_header__1920x435_/public/postgrad_contemp_fashiondesign_1_0_1.jpg?itok=Zf0bOXSy

IFA Paris Bachelor accrédité "International Bachelor" par IDEL

  • DURÉE: 3 ans en anglais
  • CAMPUS: Paris, Shanghai, Istanbul
  • FORMATS: Flexible
  • RENTRÉE: septembre 2017
  • CRÉDITS ECTS: 180 
  • FRAIS DE DOSSIER: €150
  • FRAIS DE SCOLARITÉ: €8,400 à Paris et Istanbul, ¥85,000 à Shanghai
  • LIMITÉ À: 25 étudiants par classe

→ SE RENSEIGNER

"Ce programme est complet, intensif et passionnant"

Conditions admission:

  • 18 ans minimum
  • Baccalauréat ou équivalent
  • Pour les candidats dont l’anglais n’est pas la langue maternelle, un score IELTS de 5.5 ou TOEFL 65 (ou équivalent) ou une preuve que les études ont été suivies en anglais.
  • Grande motivation et intérêt pour la mode.
  • Interview (en direct sur le campus ou par Skype)

Documents à fournir :

  • Remplir le formulaire d’admission en ligne
  • Derniers bulletins scolaires
  • Copie du diplôme du baccalauréat ou son équivalence
  • Lettre de motivation
  • CV
  • Photo de type passeport
  • Copie du passeport

Le programme est réparti sur 3 ans. Chaque année, composée de 30 semaines scolaires (34 à Shanghai), se structure autour de différents modules pédagogiques.

Ces trois ans correspondent chacun à un niveau d’étude dans le cadre de l’éducation supérieure. Les étudiants, une fois les études accomplies, peuvent obtenir 180 ECTS (soit 60 ECTS par an) selon les accords de Bologne.

Le programme offre aux étudiants une ambiance d’atelier de mode afin de les mettre en situation professionnelle le plus tôt possible. Le bilan d’études se fait dans un bel équilibre entre l’évaluation générale et l’évaluation  continue dans le but de renforcer la maîtrise des disciplines principales et les capacités d’organiser un projet et de gérer le temps.

Les projets, toujours pluridisciplinaires, permettent aux élèves de créer des passerelles entre les différentes matières et d’assimiler toutes les connaissances et les techniques acquises.

1ère année: découverte

La première année du programme équivaut à la première année en licence, au niveau 4 dans un cadre d’éducation supérieure. Dans un premier temps, les étudiants sont initiés à la découverte du monde de la mode. Ils vont acquérir les connaissances et les techniques de base concernant le stylisme, le modélisme, l’infographie, l’histoire de la mode, afin d’établir une base solide pour les études plus approfondies qui suivent.

Stylisme 1

Dans la toute première partie du module stylisme, les étudiants découvrent les techniques élémentaires telles que :

Comment dessiner les croquis de mode homme/femme ainsi que les dessins techniques de différents types de vêtement?

Comment mettre en application la théorie de couleurs et créer une gamme de couleurs adaptée à la collection?

Comment créer des imprimés et les employer dans la collection?

Comment développer une approche originale pour les recherches et exalter la curiosité et la créativité des élèves?

Comment exprimer des inspirations et des idées par le biais des moodboards, des illustrations, des figures stylisées et des portfolios complets de mode?

Comment créer un plan de collection?

Workshop de mode 1

La création de mode ne se restreint pas à des concepts abstraits, elle exige aussi des techniques concrètes et des expérimentations pour la réaliser. Les élèves vont mettre en pratique différentes techniques comme la teinture et l’impression des tissus, créer de nouveaux volumes de vêtements et découvrir  les différents styles d’artistes ou de grands créateurs à travers les sorties dans les expositions. Ils peuvent ensuite se servir de tous ces acquis dans le module stylisme.

Infographie 1

De nos jours, il est indispensable pour les stylistes de maîtriser des logiciels infographiques afin de présenter leur création d’une manière précise et professionnelle. Les étudiants seront initiés aux fondamentaux des logiciels de dessin tels que Photoshop, Illustrator et Indesign.

Production Digitale 1 :

Il est important de tenir les élèves en contact constant avec les dernières mutations dans l’industrie de la mode. Dans la production de la mode, l’utilisation de la machine Lectra est très répandue, alors que la production avec la technique d’impression tridimensionnelle reste encore à l’état d’embryon. Cependant cette technique deviendra forcément à terme une tendance incontournable dans l’industrie.

Modélisme 1

La production de vêtement va toujours de pair avec la création de mode. Ici, deux techniques principales sont abordées: la coupe à plat et le moulage. Il s’agit de deux approches différentes pour la construction des patrons: construire directement les patrons à plat avec les mesures données du corps, ou créer les volumes sur mannequin avec de la toile.

Ayant consacré deux décennies à l’enseignement du modélisme, les professeurs d’IFA Paris ont réussi à développer un système pédagogique efficace en modélisme de sorte qu'au bout de la première année les élèves sont capables de construire les patrons d’une jupe de base, d’une chemise et d’une robe.  

Couture 1

Le styliste se doit de maîtriser tous les détails et les finitions des produits qu’il crée. C’est pourquoi il est important pour les étudiants de comprendre au mieux le processus entier de la production d’un vêtement. Ils pourront expérimenter différentes techniques de montage et de finition, et réaliser des vêtements complets tels qu’une jupe et une chemise.

Culture et histoire de la mode

Connaître le passé, comprendre le présent et créer l’avenir. Comme les autres domaines créatifs, la mode constitue en elle-même une culture. Il est essentiel pour les élèves de connaître l’histoire de la mode afin d’anticiper son développement dans le futur. Avec l’aide des conférences, des recherches et des archives historiques, les élèves vont découvrir l’évolution de la mode et analyser les œuvres, les styles et les inspirations des grands créateurs ainsi que les grandes tendances de ces dernières quarante années.

Technologie Textile 1 :

Les tissus jouent toujours le rôle de la matière première dans le secteur de la mode. Il est donc essentiel pour les étudiants, futurs stylistes, d’approfondir leurs connaissances du monde textile. L’enseignement, délivré sous forme de conférences, recherches et workshops,  leur permet d’acquérir une connaissance complète de la technologie textile, des fibres, et jusqu’aux armures de tissu, de la chaîne et trame jusqu’à la maille. En maitrisant parfaitement les textures et les qualités de différentes matières, les étudiants sont capables de faire des choix appropriés pour leurs projets.

 

2ème année: expérimentation

La deuxième année du programme équivaut à la deuxième année en licence, au niveau 5 dans le cadre d’éducation supérieure. A travers l’expérimentation, les étudiants vont déployer leur créativité de la mode. Sont abordés plusieurs thèmes différents tels que l’homme, l’enfant et le tricot, qui exigent tous des connaissances pluridisciplinaires.

Stylisme 2

Dans cette deuxième partie du module stylisme, les étudiants mettront en pratique les techniques acquises en première année et expérimenteront de nouvelles inspirations et conceptions dans divers projets tels que : collection homme, collection enfant, accessoires et matières transformées. Il leur faudra tenir compte du positionnement de produit et de la segmentation de marché lors de la création et intégrer leur créativité dans les grandes tendances de la mode.

Workshop de mode 2

Cette partie, étroitement liée au module stylisme, permet aux étudiants d’expérimenter différentes techniques telles que la broderie, le plissage, le tricot. De cette manière, ils peuvent enrichir leur expression créative et créer des modèles plus élaborés. Ils auront de nombreuses opportunités de travailler en partenariat avec des fournisseurs professionnels et des ateliers extérieurs pour mieux connaître le management de la chaîne logistique, ce qui est aussi indispensable pour un styliste.

Infographie 2

Cette deuxième partie sert d’outil d’appui pour le stylisme et le ‘workshop’ mode. Forts d’expérimentations, les étudiants seront en capacité de juger quel logiciel est le plus adéquat pour leur collection et leurs besoins personnels. L’objectif consiste à permettre aux étudiants de trouver le meilleur outil pour  créer des portfolios qui soient le reflet de leur personnalité.

Modélisme 2

L’enseignement, basé sur Modélisme 1, présente aux étudiants comment combiner la technique en deux dimensions et celle en trois dimensions, et comment trouver la meilleure méthode pour construire des patrons de différents types de vêtement. Les étudiants vont apprendre à construire des patrons pour un pantalon classique, une veste de tailleur, une manche de kimono ou encore une manche raglan. A partir de toutes ces techniques acquises, ils seront capables de réaliser les modèles les plus créatifs pour leur propre collection.

Couture 2

Comme le modélisme, cette partie a pour objectif de permettre aux étudiants de pratiquer et de choisir la meilleure stratégie de montage et la meilleure technique de finition en vue d’améliorer la qualité des vêtements finis.

Production digitale 2 :

Ce module vient renforcer les acquis enseignés en premiere année. En complément les étudiants vont décourvir un logiciel graphique 3D dont ils se serviront plus tard dans leurs projets de créations d’accessoires.

Technologie textile 2 :

Le deuxième volet de ce module enseigné des la première année plongera les étudiants dans une phase d’expérimentation. A ce stade les étudiants sont parfaitement familiarisés avec les bases de la composition des matières et textiles regulièrement utilisés dans l’industrie de la mode. L’objectif est à présent de développer leur esprit critique et leur créativité en leur faisant retravailler les textures et matières afin de transformer les textiles de base en fonction de leur inspiration personnelle.

Marketing de la mode 1

Certes, la mode exige créativité, mais elle constitue en même temps une industrie où la stratégie de marque, la segmentation du marché et le positionnement produit jouent un rôle très important. Dans cette partie, les étudiants sont initiés aux fondamentaux du marketing et aux éléments principaux qui pourraient contribuer à la réussite d’une marque de mode.

3ème année: enracinement

La troisième année du programme équivaut à la troisième année en licence, au niveau 6 dans le cadre d’éducation supérieure. Arrivant à cette dernière étape d’études, les étudiants, en tant que futurs stylistes, doivent créer une mini-collection de fin d’études, représentant leur univers personnel. Ils se doivent de veiller à la créativité personnelle, à la modernité des produits, aux techniques de production utilisées et à la stratégie du marketing. La collection est présentée sous forme d’un portfolio personnel. L’objectif est de préparer les étudiants à l’insertion professionnelle dans le secteur de la mode. Ils ont également accès au programme master d’IFA Paris, intitulé Création de Mode Contemporaine au terme de cette année.

Stylisme 3

Le module stylisme en 3ème année s’articule autour d’un seul point focal: la création d’une collection professionnelle et complète pour femme ou homme d’après le sujet donné. Chaque élève aura une interprétation personnelle du sujet donné et développera, sur cette base, son propre concept, réalisera des croquis de mode et d’accessoires, construira un plan de collection et enfin préparera les fiches techniques pour les 4 à 6 produits qu’il réalisera lui même. La fin de l’année se solde par la présentation de son portfolio devant un jury professionnel.

Production Digitale 3 :

Cette dernière partie consiste à fournir un appui technique à la création personnelle des collections des étudiants.

Modélisme 3

Il est demandé aux étudiants de réaliser 4 à 6 produits sélectionnés au sein de leur collection. Ils feront d’abord faire des recherches de volume, identifieront la technique la plus efficace pour ensuite construire les patrons des vêtements, apporteront des retouches aux patrons après la séance d’essayage et enfin finaliseront les vêtements.

Couture 3

Les étudiants devront choisir des matières judicieuses pour leur collection. Il leur faudra déterminer les meilleures techniques de montage et de finition pour les mettre en application dans la production des prototypes. Les meilleurs collections et prototypes seront sélectionnés au jury et présentés au défilé annuel de fin d’année d’IFA Paris.

Marketing de la mode 2

En approfondissant leurs connaissances en marketing, les étudiants sont amenés à déterminer une stratégie marketing pour leur collection de fin d’études incluant la cible clientèle, le positionnement produit, les stratégies de distribution et de communication.

Centre de placement et des anciens élèves IFA Paris

Au cours des trois années d’études, un total de 60 heures par an est consacré au développement des relations professionnelles en tant qu’élément complémentaire à l’enseignement en classe. Des conférences données par des professionnels du secteur de la mode, des visites d’entreprises, d’ateliers et de workshops sont organisées pour favoriser l’insertion professionnelle des étudiants. Disposant d’une grande base de données, le centre de placement les aide à etablir des contacts avec des entreprises et développer leurs relations sociales et professionnelles. Le centre participe également à tenir les étudiants au courant des derniers changements dans le monde de la mode.

Charge de travail:

2,112 heures de cours en classe

Heures d’apprentissage en autonomie: 2,444 Heures

Dont 180 heures de développement des relations professionnelles et industrielles

Profil requis:

Baccalauréat ou niveau supérieur

Plus de 18 ans

Grande passion pour la mode

Pour les élèves non francophones ou anglophones qui souhaitent faire des études sur le campus parisien, une note d’IELTS ou de TCF est requise pour évaluer le niveau de la langue. Le programme est dispensé en français et anglais à Paris, en chinois et anglais à Shanghai.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Conditions de recevabilité

Les exigences auxquelles doivent satisfaire les candidats à la VAE figurent dans la Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale.

Les conditions de recevabilité des demandes de VAE pour le titre « Stylisme et Technologie de la Mode » sont fixées ainsi :

Avoir exercé son activité au moins trois années dans une entreprise de la filière Mode - Habillement de façon à avoir acquis des compétences principalement axées autour :

  • de compétences scientifiques et technologiques liées au design de mode et création de collection, aux matières, aux solutions technologiques de conception de produits, de réalisation de modèles par la méthode de la coupe à plat et du moulage, de prototypage modèle et de lancement de gammes de fabrication ;
  • de compétences générales, économiques et d’organisation de la production ;
  • d’aptitudes humaines : communication, travail, travail collaboratif, adaptabilité professionnelle

Procédure d’application au VAE

Le candidat doit faire parvenir à IFA Paris son dossier composé de :

- La « Convention de Validation des acquis de l’expérience »
- Les documents qui permettent de rendre compte de cette expérience et la durée des différentes activités salariées, non salariées ou bénévoles qui l'ont constituée, et, le cas échéant, les attestations correspondant aux formations suivies et aux diplômes obtenus antérieurement.
- La présentation de 4 expériences professionnelles détaillées

IFA Paris se prononce sur la recevabilité de la demande du candidat après avoir vérifié que les conditions sont remplies, notamment la durée d'activité minimale de 3 ans.

Une prestation d'accompagnement peut être proposée par IFA Paris pour aider le candidat à réaliser son dossier de présentation de l'expérience :

  • une aide à la formulation de l'expérience à valider,
  • une aide à la constitution du dossier de validation,
  • une préparation à l'entretien avec le jury.

La demande de validation est soumise à un jury  composé de 2 membres de la direction de l’école et de 6 membres extérieurs en activité dans le secteur professionnel de l’habillement.

Le jury examine le dossier de validation en se fondant sur ce dossier et sur un entretien avec le candidat ou sur une mise en situation professionnelle, réelle ou reconstituée.