Dans cette série mensuelle, les anciens élèves d’IFA Paris partagent la façon dont leurs études à IFA Paris ont ouvert la voie à l'obtention de l'emploi de leurs rêves. Ce mois-ci nous rencontrons Ivo Barraza Castaneda, diplômé du Bachelor Stylisme Modélisme. De son enfance durant laquelle il cousait des Pokémon au lancement de sa propre marque de mode, découvrez le rôle important qu’a joué IFA Paris dans son voyage créatif.

Faîtes connaissance :

Nom : Ivo Barraza Castaneda
Nationalité : Salvadorienne
Campus d’IFA : Paris
Programme étudié : Bachelor Stylisme Modélisme
Cours préféré : Stylisme. La personne qui enseigne ce cours, Delphine Durieux, est probablement le meilleur mentor que j’ai pu avoir. La créativité coule dans ses veines. Lorsqu’elle travaille avec vous, c’est comme si elle était capable de rentrer dans votre univers créatif et ainsi vous guider quelque soit la direction que vous avez prise, au lieu de vous façonner en quelque chose que vous n’êtes pas. Elle vous rend vraiment meilleur.
Projet(s) en cours : je fais plusieurs choses mais les principales sont ma propre marque Torofée et le poste de directeur créatif pour une marque de vêtements pour hommes appelée Buster.
L’inspiration de la mode : Alexander Köhler – il a l’habilité « d’être » et tout ce qu’il choisit de porter est la perfection absolue. Il était en fait ma muse lorsque j’ai dessiné mon Chicken Turtle, thème de ma première collection dévoilée lors de la fashion week à Paris, je l’ai littéralement dessiné en poulet tortue. Collection Chicken Turtle

Parle-nous un peu de toi et de ton parcours – qui es-tu, d’où viens-tu et ce qui t’as donné envie d’étudier la mode.

J’étais créatif déjà tout petit. J’imagine que ce c’est dans mes gènes puisque mon père est également très créatif. J’ai des photos de moi, lorsque j’avais environ 3 ans, portant des costumes cousus par lui. Ma mère également, elle est professeure et je me souviens d’elle parlant de ses idées, de comment elle allait faire les choses différemment des autres.

J’ai appris à coudre à 5 ans et je cousais principalement des jouets. Je viens d’une petite ville dans laquelle il n’y avait pas de magasin de jouet. Si je voulais jouer avec des Pokémon, je devais donc les coudre… et je restais debout toute la nuit pour le faire ! Adolescent, je fabriquais mes propres vêtements et les modifiais.

Quand j’ai réalisé que je pouvais devenir styliste de mode et en faire ma carrière, je savais que c’était ce que je voulais faire et je n’ai jamais regardé en arrière.

Que fais-tu actuellement et qu’est-ce qui te passionne le plus dans ce que tu fais ?

J’ai donc récemment lancé ma marque Torofée lors de la fashion week femmes à Paris. Je suis très manuel et la créativité me procure cette espèce de réaction chimique à l’intérieur de mon corps, du feu. Lorsque je suis devant un mannequin et que je créé, j’orchestre, je vois comment faire les choses différemment, et je vois tout se transformer et évoluer. C’est un processus très satisfaisant.

Collection Chicken TurtlePour Buster, c’est un peu différent puisque la marque est déjà établie au Salvador. Je la lance maintenant en France en tant que Directeur Créatif. Bien que la marque soit petite, ils possèdent leurs propres usines dans lesquelles les vêtements sont fabriqués. Les possibilités de création sont donc infinies. Il s’agit juste de demander ce que j’aimerais qu’il soit fait.

Quelles compétences as-tu acquises à l’école de mode IFA Paris et qui t’aident dans ton rôle actuel ?

La chose la plus importante que j’ai apprise est certainement d’avoir une méthodologie de design très personnelle et pratique. Parce que je créais des vêtements depuis l’enfance, je ressentais qu’en tant que personne créative je pouvais diverger. Je perdais du temps, de l’énergie et des ressources en développant mes créations.

A IFA Paris, j’ai appris une méthodologie me permettant de créer proprement – faire des recherches, ordonner ses idées, comment expérimenter avec différents éléments, et le plus important, de façon que cela fonctionne avec votre style. On y expérimente différentes manières de créer des vêtements pour t’aider à trouver le style qui te correspond le mieux.

En quatre mots, décris-nous ton expérience à IFA Paris.

Joyeuse, stimulante, introspective, challenging.

Quels sages conseils as-tu pour les actuels et futurs étudiants d’IFA Paris ?

Travaillez autant que vous pouvez physiquement et sainement. Travaillez plus que vous pensez et appréciez ce que vous faites bien chaque jour.

Si tu pouvais choisir les éléments à inclure dans « une boîte à outil de survie » d’IFA Paris, quels seraient-ils ?Collection Chicken Turtle

  • Une souris d’ordinateur
  • Des aiguilles pour les machines
  • Une carte de fidélité Auchan, le supermarché à côté de l’école. Vous irez tous les jours et vous accumulerez des points et pourrez bénéficier de réductions

Les conseils d’Ivo pour : Paris

De bons repas à bon prix : Mi Va Mi – les meilleurs falafel à Paris à un prix raisonnable
Un endroit pour se retrouver entre amis : Il y a ce groupe Facebook appelé TechNoir dans lequel ils postent sur différentes fêtes qui ont lieu à travers la ville. Il y en a des très bien, et c’est là que j’irais
Se déplacer : Velib’ (vélos en libre-service), l’abonnement est de 2€ par mois pour les étudiants. Tu peux vraiment aller partout à Paris à vélo.
Détente : Sortir de Paris ! L’Europe est vraiment accessible et il est facile de monter dans un bus pour pas cher (Flixbus) ou même de trouver des billets d’avions bon marché. Je suis une fois allé à Milan pour 15€… Pouvoir sortir de Paris pour pas cher et facilement est vraiment un bon moyen de se détendre.
Mot préféré dans la langue locale : Baguette

Pour plus d'informations sur le programme cliquez ici : Bachelor Stylisme Modélisme

Ce programme est également disponible en ligne pour l'enseignement à distance - trouvez plus d'informations sur notre nouvelle plateforme : IFA Paris - Learn Online: Bachelor Stylisme Modélisme.

Si vous êtes un ancien élève et que vous souhaitez être mis en avant, ou si vous connaissez quelqu'un qui devrait l'être, n'hésitez pas à nous le faire savoir à [email protected]m