Diplômé d'IFA Paris puis recruté par le géant américain Tesla, Augustin Sagehomme est aujourd'hui directeur des ventes dans une agence de marketing basée à Bruxelles. Il est aussi un créateur prolifique et un artiste talentueux. Entretien.

Michel Temman : Pourriez-vous nous en dire plus sur vous, votre vie aujourd’hui, vos antécédents et votre carrière?

Augustin Sagehomme : Ayant grandi à la campagne, la nature est quelque chose qui m’importe et me surprend tous les jours. La quantité de couleurs changeant toute l’année au fil des saisons et le contraste des lumières est quelque chose d’époustouflant. Néanmoins, les grandes villes m’ont aussi toujours attirées. C’est l’endroit où la magie se produit : les interactions sociales, le mélange des cultures, les architectures Création d’Augustin Sagehommefascinantes. J’aime découvrir sans cesse de nouvelles choses et de nouveaux lieux et ces dernières années, j’ai eu la chance de voyager autour du monde et de visiter des villes étonnantes, d’est en ouest. Des endroits qui ne dorment jamais et où la créativité s’exprime de différentes manières. Aujourd’hui, je suis de retour dans la capitale européenne, à Bruxelles. Ici, j'aime l’équilibre entre la nature et la culture. D’excellentes technologies sont à notre disposition, des créateurs et des designers incroyables ont grandi ici et nous avons les meilleurs chocolats et bières du monde. Pour les épicuriens, c’est très important. Passionné de technologie pour ma part depuis mon enfance, je travaille aujourd’hui en tant que directeur des ventes dans une agence de marketing digital. En plus de cela, c’est ma carrière d’artiste et de dessinateur à laquelle je m’adonne, que j’aime développer chaque jour un peu plus. De nouvelles idées me viennent tout le temps à l’esprit et c’est donc un vrai challenge de toutes les réaliser.

M.T. : Vous avez d'abord rejoint le fleuron américain Tesla en tant que responsable du marketing. Quel étaient vos fonctions précisément ?

Création d’Augustin SagehommeAugustin Sagehomme : Cette discussion pourrait durer éternellement car Tesla est sur toutes les lèvres et dans tous les journaux depuis des années. Nous sommes au cœur d’une nouvelle révolution, celle de la mobilité, mais aussi des modes de consommation. Tesla est au centre de ces changements et travailler pour cette entreprise a été une expérience formidable. Comme l’a dit le consultant marketing Simon Senek, « commencez par le pourquoi, car les gens n’achètent pas ce que vous faites, mais bien pourquoi vous le faites. » J’étais passionné de design et de technologie depuis mon enfance et aimais, aussi, les voitures. Tesla représentait, pour moi, le fabricant de la voiture la plus luxueuse et avant-gardiste au vu de ses aspects technologiques. Il était tout à fait naturel pour moi de vouloir rejoindre ce groupe.

« En tant qu’entrepreneur, j’aime jouer ce rôle d’ambassadeur d’une marque et apporter aux clients une expérience exceptionnelle »

On m’a confié de nombreuses missions chez Tesla : être le point de contact pour les journalistes, mettre en place et organiser de petits ou grands événements tels que le salon de l’automobile, mais aussi être un ambassadeur des produits et services. En tant qu’entrepreneur, j’aime jouer ce rôle d’ambassadeur d’une marque et apporter aux clients une expérience exceptionnelle. Chez Tesla, soyons honnêtes, le crédo, c’est de faire des choses incroyables avec un minimum de ressources ! J’ai été amené, d’ailleurs, à présenter Tesla à Dubaï avec une toute petite équipe. Oui, au beau milieu du désert, là où les énergies fossiles reste la principale source de revenus et où l’on trouve les plus gros bolides. Mais les Emirats Arabes Unis sont tournés vers l’avenir et ils seront très prochainement l’un des marchés les plus avancés en matière de développement et de technologies durables. Pendant deux mois, nous n’avons presque pas dormi ! J’ai dû organiser des événements et présenter les voitures Tesla dans des hôtels, des centres commerciaux et des aéroports, ainsi qu’organiser des essais routiers devant la tour Burj Khalifa et tout autour de la ville ! Dubaï est un tel carrefour international que j’y ai rencontré des gens du monde entier. Beaucoup voyaient une Tesla pour la première fois. D’autres ne pouvaient pas croire que le modèle roulait uniquement à l’électricité et demandaient continuellement où se trouvait le moteur. Maintenant, imaginez une ville sans bruit motorisé, sans pollution automobile et dotée d’une circulation routière intelligente...Création d’Augustin Sagehomme

M.T. : Vous êtes sorti diplômé d’IFA Paris en 2013 avec un MBA en Management des Marque de Luxe. Avec le recul, que vous a apporté cette expérience ?

Augustin Sagehomme : C’est l’une de mes expériences les plus excitantes ! Tout d’abord d’un point de vue humain : d’avoir rencontré des gens du monde entier partageant une même passion mais en ayant aussi beaucoup d’autres, travaillant ensemble et échangeant des tas d’idées. Bien sûr, de voyager aussi de ville en ville et de profiter de toutes les spécificités de chacune, de toujours devoir s’adapter en reconstruisant son réseau social, a été aussi une expérience forte. IFA Paris offre tout un monde d’opportunités ! Le fait d’étudier en petits groupes, d’assister à des cours donnés par des professionnels, d’analyser des cas pratiques et de faire des présentations devant un auditoire de petite ou de grande envergure, aura été vraiment intéressant. Par ailleurs, assister à des expositions, à des défilés de mode, visiter des industries et se réunir avec des professionnels, tout cela était également très enrichissant. IFA vous donne définitivement une plus grande perspective, beaucoup de moments inoubliables, de sacrées rencontres mais aussi beaucoup de travail !

Augustin SagehommeM.T. : Il semble que tout vous relie à deux mots : création et passion. Vous êtes d’ailleurs aussi un artiste contemporain, prolixe. Vous dessinez, peignez, faites du design... Quelles sont les bases de vos visions esthétiques et artistiques ? Et y a-t-il un souhait que vous aimeriez réaliser en tant qu’artiste indépendant?

Augustin Sagehomme : Je crois qu’il est important d’être animé d’une passion pour réaliser de grandes choses. La passion est en effet le mot clé de ma vie. Je pense que la créativité est en chacun de nous. C’est juste que nous ne l’utilisons pas et ne l’exprimons pas de la même manière. J’aime créer de plusieurs façons, mais fondamentalement je me considère comme artiste parce que je suis libre de penser ce que je veux et de l’exprimer en faisant des canevas, des peintures ou des sculptures. Il n’y a pas de frontières dans l’art. Je ne parle peut-être pas chinois, ou seulement quelques mots, mais les Chinois comprenaient mon art et l’aimaient quand j’exposais là-bas. Dans mon travail, il est important, pour moi, de trouver l’harmonie à laquelle j’aspire. Donc, en général, mon travail se caractérise par un subtil équilibre entre une harmonie des formes et des couleurs. Je pense être doté d’un bon sens de l’observation et d’une grande Augustin Sagehomme à Shanghaisensibilité, et je me nourris des essences de tout ce qui m’entoure. J'ai collaboré avec différentes marques pour personnaliser certains articles comme des bouteilles customisées en éditions limitées, ou réalisé le portrait d’un célèbre DJ avec des monogrammes Louis Vuitton. J’ai beaucoup de projets et j’aime le lien entre l’art et la mode. Un de mes objectifs est certainement de collaborer davantage avec de célèbres marques de luxe ou de lifestyle. J’ai également été en contact avec des hôtels pour décorer des halls et des intérieurs. Je suis ouvert à toutes sortes de collaboration. Au printemps 2018, j’exposerai dans la ville la plus influente de Belgique sur la scène artistique, à Knokke-Heist, là où j’allais chaque année en vacances enfant !

M.T. : Quels conseils donneriez-vous à des étudiants d’IFA rêvant de suivre votre chemin ?

Augustin Sagehomme : D’abord, de parler aux gens ! Je crois qu’un simple « bonjour ! » peut mener à un million de choses. Nous avons des choses à apprendre de tout le monde. Deuxièmement, faites ce que vous aimez avant qu’il ne soit trop tard et persévérez à le faire ! Vous le ferez bien. Troisièmement, entourez-vous de gens qui vont vous élever et qui peuvent vous aider à réaliser ce que vous voulez. La vie est trop courte pour ne pas aimer et ne pas rire tous les jours non ? Essayez donc !

Pour plus d’informations sur le MBA suivi par Augustin : MBA Management des Marques de Luxe

Pour en savoir davantage sur Augustin Sagehomme :

https://www.augustinartist.com
https://www.facebook.com/augustinartist
https://www.instagram.com/augustinartist