« Interagir avec les professionnels de l’industrie du luxe à Paris dans le cadre de notre MBA fut une expérience en soi ! »

Originaire de New Delhi et diplômé du MBA Management des Marques de Luxe d’IFA Paris, Harsh Mann a créé il y a un an l’agence HM Luxury Consultancy, avant-poste établi en Inde pour faciliter l’entrée d’acteurs étrangers mais aussi indiens sur le marché du luxe local.

Michel Temman : D'où venez-vous en Inde ? Dites-nous en plus sur vous et sur votre parcours jusqu’à vos études de mode à IFA Paris et jusqu’à la création de votre agence HM Luxury Consultancy?Harsh Mann

Harsh Mann : D’abord, je suis diplômé d’IFA Paris en gestion des marques de luxe et cela a été à la fois la force et le moteur conduisant à la création de mon entreprise de conseil aux marques de luxe. Je viens de Delhi, une ville très animée. Depuis mon enfance, j’ai toujours eu le goût des défis et ai été intéressé par une approche unique des choses, par des chemins créatifs que personne ne choisit habituellement. Cela m’a amené à vouloir faire quelque chose de grand, qui ait un sens pour la société aussi bien que pour moi. C’est ainsi que mon rêve a commencé : devenir un entrepreneur prospère et faciliter la conduite des affaires dans le secteur du luxe en Inde grâce à ma vision et à ma créativité, en créant ce cabinet de conseil en luxe.

M.T. : Vous êtes diplômé du MBA Management des Marques de Luxe d’IFA Paris. Pourquoi avez-vous décidé de suivre ce MBA et en quoi a-t-il été déterminant ? Qu'y avez-vous appris qui ait changé votre vision du monde du luxe ?

Harsh Mann : Au cours de mon expérience professionnelle dans le commerce de détail en Inde, j’ai réalisé l’énorme potentiel de l’industrie du luxe dans mon pays. Aussi, pour approfondir mes compétences et élargir mes connaissances de ce secteur, j’ai décidé de rejoindre IFA Paris. Où aurais-je pu en apprendre davantage sur le luxe ailleurs qu’à Paris, où tout avait un sens ? Les modules de cours proposés par IFA Paris durant notre MBA étaient tous en phase avec ce que je recherchais en termes de formation. Pouvoir apprendre de professeurs dotés d’une expérience impeccable dans leur domaine d’enseignement et la possibilité d’interagir avec des professionnels de l’industrie du luxe à Paris pendant ce MBA était une expérience en soi. J’ai été aussi époustouflé par le monde du luxe à Paris. Chaque pas en Harsh Mannavant m’a fait réaliser à quel point j’étais au bon endroit. Apprendre la culture du luxe et être témoin par la même la belle vie que l’on mène à Paris étaient d’autres expériences fortes. En combinant cela avec les connaissances qu’offrent sur place l’art, la mode, l’héritage du passé, tout cela a été comme une cerise sur le gâteau et a élargi ma vision de cette industrie.

M.T. : Quand, comment et pourquoi avez-vous créé HM Luxury Consultancy ? Et quelles sont ses lignes d’activités ?

Harsh Mann : Il y a presque deux ans, j’ai lancé ce cabinet de conseil en luxe pour proposer les meilleures solutions créatives aux entreprises prévoyant de venir ou déjà établies en Inde. Chez HM Luxury Consultancy, notre vision est de fournir à nos clients – entreprises indiennes et étrangères, marques de luxe et autres – des solutions créatives de qualité répondant à leurs besoins et faisant de nous un fournisseur de services à 360 degrés. Nous nous considérons comme un médecin qui gère les marques et les aide à éliminer les obstacles les empêchant de réussir. Nous nous efforçons d’offrir à nos clients les meilleures stratégies commerciales en fonction des données démographiques et de les aider à faire des affaires avec le meilleur retour sur investissement. Pour l’heure, nous sommes la seule agence en Inde à fournir des services pour la mise en œuvre de campagnes de guérilla marketing adaptées à chaque profil d’entreprise.Harsh Mann

M.T. : Qui ciblez-vous précisément avec HM Luxury Consultancy et quels sont vos premiers projets et souhaits ?

Harsh Mann : Notre marché cible comprend des professionnels B2B de diverses industries du secteur : mode, hôtellerie, style de vie, automobile, alimentation et boissons, immobilier et voyages. Mais à mesure que nous nous développons, les entreprises auxquelles nous sommes liés lancent de nouvelles activités, ce qui nous conduit aussi à élargir notre horizon à un public plus large. Outre le B2B, nous proposons des services dans le B2C : en fait une variété de services personnalisés dans les services de conciergerie de luxe et de conseil en image. Pour donner un exemple de nos premiers projets, nous avons fourni des services d’image de marque pour la formation et le bon fonctionnement d’une marque d’aventure et de bien-être de luxe, Devadars, basée dans la région de l’Himalaya indien. Pouvoir créer en ligne, Harsh Mann: "They told me I couldn't. That's why I did it."pour une marque, le sentiment d’expérience éternelle était un défi. Nous sommes fiers du premier projet que nous avons mis en œuvre et satisfaits du succès remporté par notre client. Gardons en tête que tout acteur étranger en Inde doit être très intelligent et éviter les écueils en connaissant bien le marché. Bombay et New Delhi sont deux marchés totalement différents. Notre rôle est de les aider.

M.T. : Comment décririez-vous les marchés indiens du luxe et de la mode aujourd'hui ?

Harsh Mann : Il y a une décennie, l’industrie du luxe en Inde était très différente. Les habitudes de consommation en Inde ont changé depuis et les marques de luxe, étrangères et indiennes, en croissance, s’adaptent aux besoins de la nouvelle Inde. De nombreuses entreprises étrangères sont déjà présentes en Inde : Louis Vuitton, Berluti… La liste est longue et nous parlons avec beaucoup d’entre elles. Beaucoup soutiennent d’ailleurs notre démarche. Le timing est bon car désormais, les fans du luxe connaissent mieux le secteur, ils savent ce qu’ils Harsh Mannveulent et ont des attentes précises en termes de services. Ces consommateurs disposent aussi des ressources nécessaires pour voyager et comparer la qualité des produits et services des marques dans le monde entier – c’est pourquoi il est impératif de communiquer avec eux avec finesse. La richesse croissante des jeunes consommateurs et du segment des classes moyennes a stimulé de nouvelles méthodes de vente et l’adaptation à de méthodes alternatives, telles que l’intelligence artificielle et la numérisation dans la culture de la vente au détail, pour atteindre les consommateurs finaux. Le marché du luxe en Inde s’élève actuellement à plus de 30 milliards de dollars US et, si certains facteurs demeurent intacts au fil du temps, il devrait croître rapidement au cours des cinq prochaines années. Le phénomène d’influence du marché mondial a transformé ces produits et services de luxe en Inde : on est passé de l’aspiration à la nécessité. L’adoption du luxe par exemple dans l’industrie du mariage en Inde a atteint un sommet – une aubaine pour les segments de l’hôtellerie, de la mode, de l’horlogerie, de la joaillerie et de la beauté. Il est urgent de tirer parti du marché et de l’aider à évoluer au bon moment. C’est ce à quoi nous aspirons avec les services que nous offrons à l’ensemble de l’industrie du luxe en Inde !

Pour plus d’informations sur le programme suivi par Harsh Mann à IFA Paris : MBA Management des Marques de Luxe