"Ce que nous aimions tous les deux dans ce brief, c'est qu'il était si ouvert que nous pouvions faire ce que nous pensions pouvoir faire sans frontières du domaine créatif, travailler pendant une longue période et trouver ce qui nous inspirait." Santiago Estrada Nico, équipe Breathe, et Georgia Sinn, équipe Aeres

Notre projet en cours avec The Future of Walking s'est terminé de façon spectaculaire, les membres de l'équipe des équipes gagnantes se rendant à Londres pour leur prix. Le 8 août, ils ont eu l'occasion unique de voir de première main et en profondeur comment une entreprise innovatrice de technologie de la mode développe ses idées. Santiago Estrada Nico, de l'équipe Breathe, et Georgia Sinn, de l'équipe Aeres, ont passé une journée productive et fascinante au siège de TFW dans la belle maison Somerset, à Londres.

La journée a commencé par une visite guidée de l'édifice et des ateliers à Makerversity, où l'équipe de TFW est basée, pour les étudiants en Bachelor Marketing de la Mode. Par la suite, il s'agissait de discuter des propositions des équipes, puis de faire le point sur leurs derniers prototypes et de faire une démonstration de leur procédé d'impression 3D. A la fin, toutes les idées sont venues s'ajouter à une analyse plus approfondie des faits et des chiffres et de la manière dont les idées de Santiago et de Georgia pourraient fonctionner dans un cadre commercial avec un retour d'information pour l'avenir.  Voici quelques commentaires de la journée :

TFW, qu'avez-vous particulièrement aimé dans les présentations des équipes gagnantes ?

TFW : Avec Aeres, nous avons aimé le stand, le concept, la stratégie sociale et médiatique. La façon dont les individus peuvent interagir avec notre marque pour une approche holistique adaptée à notre monde. Nous avons adoré le design et la façon dont ils ont perçu notre esthétique de base et les images de l'entreprise. Ils avaient une très bonne approche de marketing et de conception.

Breathe avait inclus tant de détails dans sa proposition. Nous avons été très impressionnés qu'ils aient effectué des recherches supplémentaires et qu'ils nous soient revenus avec des chiffres révisés.

Etudiants de l'IFA Paris, qu'est-ce qui vous a plu dans cette collaboration ?

Santiago : Le facteur écologique. N'importe qui peut créer une entreprise, mais le plus difficile est d'être durable. Cela l'a rendu très intéressant lors de la recherche d'options différentes.

Sur quoi prévoyez-vous tous de travailler aujourd'hui ?

TFW : Nous avons été époustouflés à Paris par la qualité et la quantité montrées, par l'immense effort et la réflexion ; chaque petit détail avait été pris en compte. Aujourd'hui, ce sera l'occasion de passer en revue les détails et d'approfondir la réflexion des équipes. Jusqu'à présent, c'est formidable de voir à quel point ils sont ouverts à la discussion et à la modification de ces plans au fur et à mesure que nous avançons.

"Ils ont compris ce que nous voulions en tant qu'entreprise et ils nous ont vraiment mis au défi. En tant que jeune entreprise, nous avons des références mais nous ne voyons pas tout le parcours. Ces gars nous mettent au défi de voir tout le parcours. Ils nous ont donné une vision holistique." - Sam Cryer, The Future of Walking, à propos des gagnants du projet Aeres and Breathe.