Oui, le monde change. Oui, la révolution technologique embrase lentement mais sûrement la planète mode. Et oui…il va falloir s’adapter et sortir de sa zone de confort en cassant les codes traditionnels. IFA Paris, en tant qu’école pleinement consciente de ce virage digital, fixe le cap de son enseignement vers la modernité pour répondre à un marché de l’emploi lui aussi en pleine mutation…

Guider les étudiants d’IFA Paris au travers les évolutions de l’industrie de la mode est un défi permanent pour notre institut, qui pressent le bouleversement opérationnel du secteur.

Il est donc impératif de réorienter l’enseignement de la mode et reconsidérer le vêtement dans sa globalité. Ne remplissant plus uniquement son rôle primaire (dissimuler la nudité ou affirmer sa position sociale) il concourt désormais à récolter données ou informations, à communiquer ou encore à décupler les limites de l’intelligence humaine.

Le nouveau visage de la mode (mais aussi du luxe) prend alternativement les traits de l’intelligence artificielle, de blockchain, d’automatisation ou d’internet des objets…autant de technologies immatérielles plébiscitées par une société fluctuante où tout va très vite. La pérennité de l’industrie textile repose aujourd’hui sur l’interaction de ces technologies de pointe avec celle des techniques plus traditionnelles.Fashion Tech

La fashiontech ne se limite pas à l’innovation du produit, mais c’est bien toute la chaîne de production qui est bouleversée. Expérience d’achat immersive, techniques de vente personnalisées, production assistée par le numérique, tissus intelligents, approvisionnement, distribution et consommation guidés par l’intelligence artificielle, toutes les étapes sont impactées.

Même si la low tech tient encore son rang, la high tech prend sérieusement l’avantage! La faute à qui ? A cette frange de DATAVORES ultra connectés issus des générations Z ou Millenials qui repoussent sans cesse les limites de la nouveauté.

Cette vulgarisation de la FahionTech favorise donc l’émergence de nouveaux métiers dont le manque d’anticipation risque de provoquer à très court terme certaines tensions sur le marché de l’emploi.

Pour tirer valeur du big data, les entreprises doivent dénicher de nouveaux talents capables de satisfaire cette demande.

Il en va donc de la responsabilité des acteurs pédagogiques de repenser en amont le cœur même de chaque métier. De former ces nouveaux talents à la maîtrise des passerelles entre mode traditionnelle et technologie de pointe. D’encourager les étudiants à acquérir ce panel de compétences transversales pour faire d’eux les spécialistes de demain.

Notre rôle est de les sensibiliser, de les préparer à ces mutations afin que l’adéquation des compétences soit conforme à la demande du marché du travail : IFA Paris est prêt à cette révolution, soyez le aussi !

Pour plus d'informations sur notre programme Fashion Tech Innovation, vous pouvez consulter notre site web : Programme Spécialisé Fashion Tech Innovation