Projet Upcycling BFD2 : l’avenir de la mode est entre les mains de chacun…

Conscient de l’impact carbone de l’industrie de la mode, IFA Paris, en tant qu’école de mode responsable, intègre dans ses programmes les préoccupations sociales et environnementales étroitement liées au secteur de la mode. Prochainement certifiée RSE, IFA Paris sensibilise ses étudiants au respect de ces impératifs. Le nouveau projet d’Upcycling proposé aux élèves de Bachelor Stylisme Modélisme s’ancre dans cette lignée afin de répondre à un double objectif : optimiser les créations tout en ne produisant aucun déchet. Un stylisme responsable sur fond de développement durable... Upcycling à IFA Paris

Des ateliers similaires avaient été initiés l’an dernier dans le cadre de l’exposition Margiela, créateur conceptuel de génie, qui transforme toute récupération en pièce de Haute Couture. S’inspirant de ses techniques si singulières, nos étudiants avaient alors déstructuré des vêtements de seconde main, pour mieux les restructurer en pièces uniques originales. Un beau succès notamment pour Jana Blank et Rafiga Hajili, qui avaient respectivement contribué au recyclage de jeans pour l’une et de costumes pour l’autre, rendant à ces matières toutes leurs lettres de noblesse.

Fort de ce succès, IFA Paris renouvelle l’opération avec ses étudiants de 2eme année de Bachelor Stylisme Modélisme, qui devront déployer toutes leurs compétences artistiques et techniques pour réaliser des pièces 0 déchet : un projet axé sur la sensibilisation de nos futurs stylistes au gaspillage dans la mode.

Upcycling à IFA ParisL’économie circulaire est au cœur de la créativité ; elle vise à favoriser l’expression de nouvelles techniques de réalisation en s’appuyant sur une stratégie globale protectrice. Une prise de conscience qui semble nécessaire pour ouvrir la voie du changement dès la conception du vêtement, et fixer ainsi le point de départ d’une nouvelle filière plus respectueuse.

Tout en combinant les aspects créatifs et stylistiques, les acteurs doivent désormais tendre vers des normes de durabilité afin de réduire l’impact environnemental car il y a urgence à réagir. Urgence à reconsidérer la consommation des ressources et ses rejets polluants : surproduction de matières premières (coton), volume de vêtements jetés, process de fabrication toxiques (teintures des cuirs ou délavage des jeans)… autant d’aspects méconnus ou volontairement ignorés du grand public,  mais hautement destructeurs tant pour la planète que pour l’homme. L’heure est à l’action !

A l’issu de 7 semaines de travail, les meilleurs travaux seront envoyés au concours Redress Design Award,  qui élira le meilleur créateur durable parmi les jeunes stylistes sélectionnés. Un seul mot d’ordre donc pour réussir ce défi: maximiser le talent pour minimiser les déchets !

Pour en savoir plus sur le programme dont cet atelier fait partie : Bachelor Stylisme Modélisme