La jeune créatrice diplômée de IFA Paris a approché les premières places du podium du premier concours mondial de mode. Son avenir s’annonce très prometteur. 

La styliste Karen Topacio (www.karentopacio.com), diplômée en 2015 du Master of Arts Contemporary Fashion Design de IFA Paris, a fini dans le top 20 des 500 finalistes du prix LVMH Graduates, remporté cette année par trois jeunes créateurs britanniques. La direction du prix a précisé que concernant Karen Topacio, « la décision avait été extrêmement dure à prendre » et l’a chaleureusement félicité pour « la qualité impressionnante de son travail. »

Le prix LVMH a été créé en novembre 2013 par le leader de la mode et du luxe pour favoriser « l’essor, le renouvellement et l’épanouissement des talents créatifs indispensables à la vitalité et à la diversité de l’écosystème de la mode. » Il comporte deux volets : le « LVMH Prize Young Fashion Designer » destiné au jeunes professionnels de moins de 40 ans ayant produit au moins deux collections professionnelles, et le « LVMH Prize Graduate » auquel peuvent concourir les étudiants d’écoles de mode diplômés d’un cycle d’au moins 3 ans l’année du concours.

Au terme du concours, Marc Alizart, président du Prix LVMH Graduate, a tenu à « féliciter personnellement » la jeune styliste diplômée de IFA Paris pour avoir « intégré le top 20 des finalistes, parmi les 500 candidats en lice venus du monde entier. » Et l’a encouragée à tenir LVMH et la direction du prix au courant de ses « projets actuels et futurs. » Forcément prometteurs. 

Loin de travailler uniquement sur de nouvelles variations de silhouettes ou de couleurs, Karen Topacio cherche sans cesse à intégrer l'innovation dans les vêtements qu'elle imagine, que ce soit sous forme de nouveaux matériaux ou en terme de conception. Ainsi, pour sa collection de fin de programme, elle a incorporé des éléments en bois, assouplis par des découpes laser spécifiques, qui ajoutent une 3ème dimension à ses vêtements. Pour le projet qu’elle présente dans le cadre des e-fashion awards (dont le défilé se déroulera le 10 juin à Paris), elle utilise un logiciel interactif d'enregistrement de mouvements, développé spécialement pour ce projet, afin de générer des volumes aléatoires qui servent de base à la conception de la collection.