Selimutu Sule (Jane) était l’une des deux vainqueurs du grand fashion show d’IFA Paris dans la capitale française, qui s’est déroulé le 27 juin dernier dans la salle Erard. Elle a créé une collection moderne de silhouette épurée doucement sculptée en noir et blanc, afin de représenter le thème de cette année : « l’Est rencontre l’Ouest ». La jeune styliste a puisée son inspiration dans la culture Thaïlandaise et elle essaie ainsi de représenter la connexion entre le masculin et le féminin. Son moodboard est l’exemple même d’une fusion des contradictions, à travers des muses telles qu’Andrej Pejic, Tilda Swinton et Kate Moss dans sa pub ironique pour Calvin Klein en 1993. Après une année de travail difficile, Selimutu Sule a partagé les secrets qui lui ont permis de remporter la compétition.

 

 

Nom: Sule Selimetu Jane

Lieu de naissance: Lagos, Nigeria 

 

 

 

 

Qu’est-ce que le thème de cette année: “l’Est rencontre l’Ouest” vous évoque?

  

 

À mes yeux, le thème choisi cette année montre à quel point il est important de ne pas regarder d’en haut la culture des autres, leur apparence ou même leur race. Trouver la beauté dans nos différences est infiniment plus important.

 

 

 

Comment avez-vous incorporé ces idées dans votre collection?

  

Tout d’abord, j’adore l’art et l’architecture. J’ai jeté un regard en profondeur sur les autres cultures et leur architecture pour trouver l’inspiration. La culture thaïlandaise m’a vraiment fascinée. J’ai trouvé très intéressant qu’ils mettent en avant des hommes à l’apparence très féminine, c’est quelque chose que l’on trouve assez peu dans les autres cultures. J’ai également puisé mon inspiration dans l’architecture occidentale et dans mes expériences personnelles, comme j’ai grandi sans ma mère dès le plus jeune âge, toutes ses émotions ont profondément influencées ma collection.

  

 

Quelle est la partie la plus difficile dans le processus de design ?

 

Sans hésitation, les croquis, mais comme j’ai passé beaucoup de temps à les réaliser, je peux maintenant les faire plus rapidement.

 

 

Qu’est-ce qui vous a le plus surprise?

 

Ce qui m’a le plus surprise c’est d’être capable d’apprendre autant de choses en si peu de temps. Voir son rêve de toujours, devenir designer, prendre forme sous ses yeux, c’est tout de même une expérience magnifique.

  

 

Pouvez vous dire à nos lecteurs quel effet cela fait d’être déclaré vainqueur du Fashion Show 2012 ?

 

Et bien au début c’était comme un rêve, on a du mal à réaliser que c’est la réalité, et au final je dois dire qu’on se laisse un peu submerger par un sentiment de fierté.

  

 

Comment ont été les derniers instants précédant le show? Est-ce que tout s’est déroulé comme prévu ?

  

Tout s’est déroulé comme prévu, mais d’un autre côté, quand vous voyez pour la première fois ce public de 200 personnes, constitué en majorité de professionnels de l’industrie, qui s’est déplacée pour voir votre travail, vous sentez la pression monter d’un cran.

 

  

Comment vos professeurs vous ont-ils aidé tout au long de cette aventure?

  

Je dois dire que leur aide a été très précieuse, c’est très réconfortant de savoir qu’on est entouré de gens très talentueux. Tout le monde, du directeur des études jusqu’au professeur de design informatique, a été très impliqué.

 

  

Est-ce que vous pouvez décrire votre collection en cinq mots?

 

Je dirais : structurée, sophistiquée, élégante, audacieuse et créative.

 

 

 

Qu’est-ce que vous prévoyez de faire dans un avenir proche?

 

 Je suis quelqu’un qui aime apprendre, donc j’aimerais beaucoup m’entouré de gens talentueux afin de gagner en expérience.

 

 

 Comme tous nos étudiants en design nous aimerions remercier Mlle Sule, et nous sommes impatients de la voir rejoindre notre programme de deuxième cycle à la fin de l’année!