Le rêve de Maria Villalonga est devenu réalité : travailler dans le secteur de la mode. Elle a même rejoint le premier et plus grand groupe de fast fashion au monde : le géant Inditex, créé en 1985 par le visionnaire Amancio Ortega et sa femme, lesquels ont lancé rapidement leur première boutique Zara. Aujourd'hui, Maria Villalonga est Chef de produit pour Pull&Bear, la seconde marque du groupe. Elle gère 10 pays.

Michel Temman : D’où venez-vous et comment avez-vous réussi à rejoindre le célèbre groupe espagnol Inditex ?

Maria Villalonga : Je viens de Majorque, une petite île espagnole dans la mer Méditerranée. Enfant, et en grandissant, je passais beaucoup de temps à jouer dans l’usine de chaussures de mon père, qui, malheureusement, a pris sa retraite avant que je puisse reprendre l’entreprise. Quoi qu’il en soit, j’ai décidé que je voulais travailler dans la mode à un âge très précoce, et je savais que cela signifierait un jour quitter mon île guère orientée vers la mode, et ma famille bien-aimée. Et c’est exactement ce que j’ai fait. Et me voici donc, aujourd’hui, à 29 ans, vivant à Alicante, où est situé le siège social de la division de chaussures d’Inditex, avec mon mari français et notre bébé et bien sûr, et profitant de mon travail de rêve !

M.T. : Avez-vous commencé par un stage ? Quelles ont été vos expériences précédentes ?

Maria Villalonga : Je travaillais comme assistante de direction des ventes pour Longchamp à Paris quand j’ai su qu’une position intéressante était vacante au sein du groupe espagnol. Je me suis immédiatement portée candidate. Les ressources humaines m’ont contactée peu de temps après mais hélas pour moi, la position vacante venait d’être prise. Toutefois, il a semblé que mon profil convenait parfaitement pour un autre poste. Les RH étaient aussi intéressés par mes compétences linguistiques – je parle anglais, français et espagnol, en plus de ma langue maternelle, le catalan –, et par mon expérience internationale. Avant Paris, j’avais travaillé à Londres comme développeur de produits et vêtements pour hommes. Après quelques entretiens avec mes futurs managers, on m’a offert le poste, trois jours après mon mariage ! Un défi, car accepter cette offre, c’était partir dans un autre pays, une fois de plus, et initier une relation d’un nouveau type, faite d’une longue distance, avec mon mari, qui m’a soutenu favorablement. Ce fut une décision risquée qui impliquait beaucoup de sacrifices, et aussi de travailler très dur, mais c’était une opportunité. J’ai aussitôt accepté !

Michel Temman : Quelle est votre rôle exact chez Inditex, et pouvez-vous décrire brièvement ce groupe ? Travaillez-vous pour une marque ou êtes-vous impliquée dans une mission stratégique plus globale ?

Maria Villalonga : Inditex a été fondée en 1985 par l’entrepreneur espagnol Amancio Ortega et sa femme. Ils ont commencé par ouvrir une boutique Zara dans leur ville natale et se sont rapidement développés pour devenir le plus grand groupe de mode dans le monde. Il possède aujourd’hui 9 marques et 7000 magasins dans 91 pays. Je suis responsable du département Chaussures pour Pull&Bear, la deuxième marque du groupe après Zara, qui s’adresse à une clientèle plus jeune et plus décontractée. Ma mission est de définir, de planifier et d’exécuter la stratégie commerciale pour les 10 marchés que je gère (France, Royaume-Uni, Allemagne et Suisse, entre autres) en sélectionnant le produit et en adaptant la distribution, la tarification et la stratégie de merchandising à chaque pays. Cela implique de gérer beaucoup de chiffres de vente, d’analyses, de recherches sur le marché, et de communiquer. Maria Villalonga

M.T. : Quand et comment avez-vous décidé de rejoindre IFA Paris et en quoi votre MBA en Management des Marques de Luxe a-t-il été précieux ?

Maria Villalonga : Dans ce secteur concurrentiel qu’est la mode, avoir un MBA est le minimum requis par les recruteurs. Aussi, après trois années passées dans l’industrie, je ressentais le besoin d’améliorer mon niveau académique et voulais atteindre la prochaine étape de l’échelle professionnelle. J’ai choisi le programme d’IFA Paris parce qu’il offrait bien plus que la seule connaissance ! La chance de vivre dans trois villes étonnantes telles que Shanghai, Florence et Paris était une option très attrayante pour moi – j’ai toujours pensé que le voyage est une excellente façon d’apprendre. En outre, le fait que mes camarades de classe viennent des milieux les plus divers était pour moi une source inépuisable d’inspiration. Mon MBA a été une expérience très enrichissante tant au niveau professionnel que personnel.

M.T. : Inditex est devenu en quelques années un leader mondial. Selon votre propre expérience et votre perspicacité, comment expliquez-vous ce succès ?

Maria Villalonga : La clé, c’est l’innovation ! Le fondateur d’Inditex a été un visionnaire depuis le début, à tant de niveaux... Le groupe est né avec un modèle commercial unique, inverse au secteur de la mode habituel. Au lieu d’offrir aux clients une collection basée sur les inspirations des créateurs, les créations d’Inditex sont faites pour correspondre aux demandes des clients. Nous sommes constamment à l'écoute du marché pour repérer une nouvelle tendance ou demande et grâce à un système de distribution très sophistiqué, nous sommes en mesure de satisfaire la demande en un temps record ! Nous avons seulement besoin de deux semaines pour créer, produire et livrer une nouvelle pièce. En outre, Inditex est considéré comme le fondateur de la mode rapide. Il offre de nouveaux produits deux fois par semaine, tandis que la façon classique de travailler est d'avoir deux collections par an. Enfin, une autre des idées révolutionnaires de Amancio était d’offrir aux clients le « total look ». Il voulait qu’ils soient en mesure de quitter ses magasins habillés de la tête aux pieds. Il a donc introduit progressivement des accessoires, des sacs à main et des chaussures, à ce qui avait commencé par être un simple magasin de vêtements. Bien sûr, derrière un tel entrepreneur, s’active une grande équipe de personnes qui travaillent très dur, axées sur les résultats et passionnées, et sans qui ce succès serait impossible. Je ne peux être plus fière de faire partie de cette équipe !

Pour plus d’informations sur le programme suivi par Maria : MBA Management des Marques de Luxe