C’est à un défilé exceptionnel que l’école internationale de mode et de management du luxe IFA Paris, établie à Paris, à Shanghai et à Istanbul, a convié ce 28 mai 2019 un prestigieux parterre d’invités sous les anciennes voûtes romaines de la citerne Serefiye Sarnici.IFA Paris défile à Istanbul

Le tout-Istanbul a accouru ce 28 mai, rue Piyer Loti, dans le quartier de Fatih, dans le cadre sublime de la citerne Serefiye Sarnici – dite de Theodose II car construite au 5e siècle sous le règne de l’empereur byzantin –, l’un des trésors culturels de la capitale turque, pour assister au « Bridges Böprüler 2019 Fashion Show » : le dernier défilé en date d’IFA Paris produit en vue de dévoiler les créations d’une dizaine de jeunes stylistes et créateurs de l’école de mode française. Ce fashion show produit par Adile Cretallaz, directrice de IFA Paris Istanbul – l’école française y a ouvert ses portes en 2013 –, a à ce point ébloui les people et médias présents qu’il a aussitôt enflammé les réseaux sociaux.

Le chorégraphe du défilé n’était autre que Asil Çağıl – on lui doit les scénographies de la Fashion Week d’Istanbul – tandis que sur le superbe catwalk bordé de 32 colonnes en marbre de 9 mètres de haut renforcées d’anneaux métalliques, ont défilé, dans une atmosphère presque mystique et sur une musique électro et des tempos pointus, des top models tels que Zeliha Çal, Tuğçe Sarıkaya, Seviye İkbal Tulgar, Türkan Geyik ou encore Kaan Akıncı. Mardi soir à Istanbul, la beauté n’était pas un vain mot.

IFA Paris défile à IstanbulBRODERIES ET GÉOMÉTRIES

Le ballet de silhouettes féminines semblait glisser comme par féérie, donnant à admirer une haute et délicate couture de géométries parfaites – les ensembles de Aibao Lu, Chandani Pradhanang et Chiew Ting Lau –, de drapés soyeux, tels ceux de Zoe Gray, Cynthia Arias, Tanyalak Promlumpak, Amira Azizi, Ruktam Srinakarin, Mei Po Ng et Tuyana Darzha. Ou encore de broderies originales et détails hauts en couleurs, œuvres, encore des stylistes Chloé Kerr, Theo Decaux, Mary Bashay et Chen-Ting Liu.

« Ce défilé absolument magnifique, de surcroît dans le lieu magique de ces citernes romaines, a dévoilé toute l’étendue du talent de nos jeunes créateurs » a réagi Patrick Kouzmine-Karavaieff, cofondateur et chairman de l’école de mode, rejoint sur les rives du Bosphore par Jean-Baptiste Andréani, directeur général du campus parisien.

IFA PARIS À ISTANBUL : UN TRÉSOR CULTUREL

« Ce défilé assez magique confirme aussi le développement et l’ancrage d’IFA Paris à Istanbul, a souligné pour sa part Adile Cretallaz. Et nous sommes d’ailleurs heureux de donner à nos étudiants d’Istanbul la chance de pouvoir poursuivre leur formation à Paris comme à Shanghai. Notre école est un vrai trésor d’humanité, combinant l’histoire des civilisations à Istanbul, point de convergence interculturel, la culture classique française et les dynamiques univers, en mutation perpétuelle, de la mode et du luxe à Shanghai. » Tous les chemins menaient jadis à Rome. Celui d’IFA Paris mène aussi à Istanbul !

Pour plus d'information sur ce defile, visitez notre post Facebook.

Pour plus d’information sur les programmes créatifs d’IFA Paris : https://www.ifaparis.com/fr/cours