Le 14 juin 2018, une sélection des meilleurs étudiants du programme bachelor Stylisme et Modélisme d’IFA Paris a eu l’opportunité de présenter leur collection de fin de programme aux journalistes, personnalités et professionnels de la mode Shanghaienne venus en nombre. Le lignes dépouillées et très contemporaines de Florentia Village, le plus grand village outlet de Chine, permettant d’admirer pleinement la créativité des étudiants, ce défilé fut une fois de plus la parfaite illustration de la très grande diversité des inspirations et des préoccupations de la génération Z.Défilé d'IFA Paris à Shanghai

Ainsi, Vani Sukander s’est inspiré d’un conte populaire chinois qui met en scène les relations entre la déesse de la lune et un lapin pour créer une ligne de maille à l’aspect « doudou » et aux volumes structurés par des accumulations de pompons. C’est en référence à la lune également que Nan Ni (Cathéria) revisite des robes de bal de débutante en les habillant de plumes immaculées, associées parfois à de la mousseline aérienne.

Un univers plus sombre pour Erica Felita qui imagine d’étonnants uniformes militaires aux immenses manches pagodes brodés d’éléments de signalétiques, conçus pour résister à l’oppression que connaîtra l’humanité dans un monde futur. Chen Huanyu (Cherry) dessine, elle, les nouveaux vêtements de travail de la génération DIY en couvrant de poches aux multiples dimensions une tunique de cuir, un imper ou même une paire de bottes.

Défilé d'IFA Paris à ShanghaiRiley habille des amazones tout juste sorties d’une forêt vierge d’amples robes volantées aux couleurs de terre et de végétaux, ceinturées commes des guérilléros de la cause environementale. C’est la nature encore et plus particulièrement les bambous qui donnent l’idée à Wu QinYang (Christina) de ponctuer ses silhouettes très féminines de franges ou de liens qui s’enroulent comme des lianes.

Zhou Weiwei (Wendy) et Wang Yuting (Crystal), quant à elles, partagent une même fascination pour le visage humain et interrogent les normes de beauté contemporaines en appliquant des impressions de visages, suspendus comme une projection, ou bien en les brodant, sur de souples ensembles masculin/féminin.Défilé d'IFA Paris à Shanghai

Lin Han (Foricy) trouve ses idées dans son environnement proche puisque c’est le linge qui sèche sur les façades des quartiers traditionnels de Shanghai qui lui inspire ses spectaculaires silhouettes 3D qui associent patchwork et drapés en suspension. Asie toujours, mais plus lointaine avec Wu Qiqi (Cécilia) qui modernise, allège et minimalise le costume traditionnel tibétain qui se transforme alors en court kimono asymétriques associée à d’amples et fluides pantalons ouverts.

Zhu Qinxin (Jenny) cherche à retrouver la spontanéité espiègle des spectacles de cirque dans ses robes asymétriques composées à partir de larges rubans de tissus colorés, alors que Qian Chengru (Zita) invente un sportswear pour party girls branchées, sur-décorés de patchs et de broderies de bouches qui évoquent la joie et l’énergie de la fête.

Comme une ponctuation, deux silhouettes masculines, entre noirceur et transparence, laisse entrevoir le potentiel d’évolution des vêtements pour homme.

Entre noirceur et joie de vivre, entre nature et vie urbaine,  entre ailleurs et futur, ce défilé d’IFA Paris, à travers le travail des ses plus talentueux étudiants, à donné un aperçu des multiples pistes qu’empruntera la mode de demain.

Pour voir la vidéo complete, cliquez sur le lien : https://bit.ly/2pRRF4H

Pour plus d’informations sur ce programme qui se conclut par un défilé : Bachelor Stylisme Modélisme