Pour les 15 étudiants du Master d’Arts Mode Contemporaine d’IFA Paris, ce jeudi 18 janvier était la conclusion d’une année d’études et de réflexions sur la dimension socio-culturelle de la mode et les stratégies de marques de mode à laquelle se sont ajoutés six mois de recherches créatives.Look book d'étudiant

En effet, six professionnels de la mode aux expériences et aux points de vue diverses se sont rassemblés pour examiner et juger ce qui constitue le projet le plus important et le plus décisif de ce programme : le projet collection.

Le jury était composé de: Franck Schecter, styliste et bloggeur qui collabore régulièrement avec le magazine WAD, de a photographe Marion Leflour, qui travaille avec des stylistes tels que Bouchra Jarrar (nouveau directeur artistique de Lanvin) ou Juun J mais qui a également un passé dans la  production de mode, de Sissi Johnson, Conseillère en image de marque et contributeur au Huffington Post et L’Officiel Ukraine, de William Arlotti, fondateur et éditeur en chef du Fashion Post, d’Elisabeth Curtaud, Fondatrice de l’agence de recherche de tendances Demain la Maison et de Jean-Marc Chauve, Directeur Mode et Image d’IFA Paris.

Tous les membres du jury, très impliqués, ont passé la journée à découvrir et à évaluer en détails les 15 collections produites pour l’occasion. Très attentifs, ils ont posé de nombreuses questions et n’ont pas hésité à faire part de leurs réactions et impressions et ont ainsi pu donner des conseils précieux aux 15 étudiants qui avaient à défendre leur collection.

Les 15 projets furent tous appréciés et validés bien que sept grands favoris se sont détachés des autres.

Ainsi, parmi toutes les collections présentées,  les membres du jury ont particulièrement aimé la collection « athleisure » (croisement entre le streetwear et le gymwear) de Ruonan Sun de Chine, la collection artistique qui brouille les frontières entre la beauté et la laideur de Maria Tverdokhleb venant de Russie, la collection pop inspirée des années 90 du chinois Kitseng Lei, les draperies élégantes inspirées de la révolution mexicaine cousues par Gala Limon, la collection streetwear entortillé d’Une Vereckyte de Lituanie, la collection sur le thème du plaisir et du romantisme inspirée des années 70 dessinée par la colombienne Paola Guttierrez ainsi que les délicates déconstructions créées par Victoria Nguyen venue d’Australie.

Le défilé des étudiants du Master d’Art Mode Contemporaine du 26 janvier, pour clôturer la fashion week Haute Couture de Paris, donnera l’occasion à un public plus large de découvrir ces sept collections. Une bonne opportunité pour avoir un aperçu de ce que pourrait être la mode de demain…

Pour plus d’informations sur ce programme : Master d’Arts Mode Contemporaine