Le dernier défilé de mode IFA Paris 2015-2016 a attiré le Tout-Shanghai. Sortez les flashs. Reportage.

300 invités de choix dont un parterre bien sapé de VIP chinois et étrangers, des créateurs de tous horizons, des patrons tirés à quatre épingles et des gens de la presse, de la mode et du cinéma. 

Défilé de mode IFA Paris 2015-2016

C’est peu dire que le dernier défilé IFA Paris 2015-2016 organisé dans les murs de son partenaire historique SUES (Shanghai University of Engineering Science), le jour même du lancement de la Shanghai Fashion Week, a étonné, et détonné. Décor en noir et blanc pour un cocktail de couleurs. L’accueil chaleureux réservé en musique par Patrick Kouzmine-Karavaieff et Olivia Chai, cofondateurs de l’école de mode et de management du luxe IFA Paris, a donné le coup d’envoi d’un défilé riche en émotions, monté comme un concert, scénographié sur un immense catwalk dessiné en X.

« MOMENT MAGIQUE ! »

Une quinzaine de jeunes stylistes venues de tous horizons, d’Asie, d’Europe ou des Etats-Unis, ont présenté des créations fortes, ludiques, colorées, bariolées, souvent très pointues. IFA Paris ou la rencontre des styles, des cultures, des continents.

Tandis que les silhouettes noires dessinées par la coréenne Heidi Kim donnaient le ton d’une mode très élégante et ultra féminine, celles de Carmen Lee, de Léna Fotini Malevitis ou de la Vietnamienne Thao Nguyen Pham, amenaient toute leur part de rêve, de poésie. Des anges passèrent... Avant que les smartphones ne surgissent et que crépitent les flashs.

Les invités n’avaient bientôt plus assez d’yeux pour suivre les allées et venues, sur les rythmes endiablés du DJ niché dans les airs, des models glissant sur les deux pistes croisées, revêtus d’imprimés géométriques, de sequins brodés et de serges de laine, de détails brillants ou de coupes futuristes.

« J’ai vraiment apprécié ces créations et deux collections en particulier » confie Zoe Zhou, figure de la mode locale. « Un tel défilé est un véritable défi ! C’est le fruit d’un an de travail, tant pour les étudiants-créateurs, que pour les organisateurs. Et au final, c’est un moment magique ! » assure en coulisses, ému, Denis Barricault, professeur de Fashion Design à IFA Paris, chargé tout du long de la  parfaite coordination entre les notes de musique brésiliennes, pop ou technos et les pas tantôt vifs, tantôt décontractés des mannequins, femmes fleurs en couleurs et vinyle, vacancières voilées de lin, justicières sur talons. 

« EXCEPTIONNEL ! » 

Défilé de mode IFA Paris Shanghai 2015-2016

« C’était très professionnel, très sophistiqué. J’ai apprécié les coupes, les couleurs. Je vois beaucoup d’avenir à tout cela. C’était un vrai spectacle »  témoigne le producteur de cinéma Emmanuel Benbihy. Une joie partagée et visiblement contagieuse. « Fantastique ! C’était fantastique ! » renchérit Grace Han, coach pour models et figure bien connue du mannequinat local. J’ai été bluffée. Aujourd’hui, j’ai vu des créations, un prêt-à-porter de très grande qualité. IFA Paris a vraiment fait un bon travail. Exceptionnel ! »

« C’est un grand jour ! Ce défilé est vraiment remarquable ! Si les collections d’IFA Paris font autant d’effet à Shanghai, j’espère qu’il en sera de même à Paris ! » s’exclame de joie, tout sourire, Lijun Xie, une présentatrice du petit écran chinois. A bon entendeur. Rendez-vous à Paris !